Twitter | Search | |
Sylvia L'Écuyer
Animatrice de Place à l'Opéra sur Icimusique.ca et sur Musicologue, passionnée d'opéra et de voyage
1,459
Tweets
663
Following
772
Followers
Tweets
Sylvia L'Écuyer Jun 16
Emily D'Angelo remporte la 2e place, l Prix du Public R-C, Prix pour la meilleure artiste canadienne. Au programme, 'Una voce poco fa' Elle chante ce rôle de Rosina à Glimmerglass cet été. Elle est mon invitée ICI Musique ce w.e.
Reply Retweet Like
Sylvia L'Écuyer Jun 15
le ténor un des lauréats du présente l'opéra qui a changé sa vie. En 2011, il assiste à son premier opéra et en 2017, il chante le rôle principal, celui de Tamino
Reply Retweet Like
Sylvia L'Écuyer Jun 13
Un été bien rempli, Marie-Christine!
Reply Retweet Like
Sylvia L'Écuyer Jun 10
présente son opéra préféré à le 24 juin
Reply Retweet Like
Sylvia L'Écuyer Jun 7
À l'arrière-scène de la maison symphonique les concurrent sont tous réunis ... nerveux et ... heureux?
Reply Retweet Like
Sylvia L'Écuyer Jun 7
Mikhail Golovushkin n'a rien chanté en français. Ce n'était pas requis ? Il a bien 3 langues dont le russe et va terminer son récital en terrain très familier avec un extrait du Prince Igor de Borodine. C'est le dernier concurrent, courrez voter
Reply Retweet Like
Sylvia L'Écuyer Jun 7
On a entendu 3 fois au cet air de La Jolie Fille de Perth que reprend la basse Mikhail Golovushkin et c'est de loin la meilleure interprétation. Suit l'air de Philippe II au 2e acte de Don Carlo. Remarquable! Ci-dessous le chef et le chanteur avant d'entrer en scène
Reply Retweet Like
Sylvia L'Écuyer Jun 7
Très beau contrôle vocal dans l'extr. de Faust « Salut demeure chaste et pure » par Mario Bahg qui semble plus à l'aise que jamais pour cette finale . Il termine avec l'air du 2 acte de La Traviata, la voix est lumineuse, ouverte, les aigus conquérants.
Reply Retweet Like
Sylvia L'Écuyer Jun 7
Comme bien d'autres concurrents, le ténor sud coréen a remporté des prix avant le 1er Prix du Concours Queen Sofia en Norvège et de la ville d'Alcamo en Italie. Il a chanté le rôle de Don Ottavio (Don Giovanni) avec lequel il ouvre son programme
Reply Retweet Like
Sylvia L'Écuyer Jun 7
Quelle maitrise de la part de John Brancy qui tient le public en haleine dans un air de Rodrigo extr. de Don Carlo Et voyez le travail attentif du chef d'orchestre Graeme Jenkins
Reply Retweet Like
Sylvia L'Écuyer Jun 7
Le baryton John Brancy nous surprend avec un air baroque de Rameau extr de Castor et Pollux. Le clavecin se joint à l'OSM. Excellent français, belle ligne vocale, beau style. Changement radical avec Tchaikovsky un extr d'Onegin en 1/2 finale. Voix somptueuse
Reply Retweet Like
Sylvia L'Écuyer Jun 7
Konstantin Lee sait séduire, avec le geste vocal et le geste théâtral Mais je l'imagine difficilement assumer un rôle entier. Il a pourtant chanté les rôles d'Alfredo, Rodolfo et Nemorino à Séoul. Émission un peu forcée?
Reply Retweet Like
Sylvia L'Écuyer Jun 7
Vous avez remarqué? pas de sopranos, un baryton, une basse et TROIS ténors. Konstantin Lee reprend les succès populaires: extr de Roméo et Juliette, La Traviata et le seul air connu de l'Arlésienne de Cilea. Le défi: apporter quelque chose de nouveau à ces airs connus?
Reply Retweet Like
Sylvia L'Écuyer Jun 7
Qui aurait cru qu'on entendrait autant de Mendelssohn @CMIM2018 ? Andrew Haji ramène l'oratorio Elijah avec cette sincérité et la clarté de diction et d'émission vocale qui le caractérisent. Il conclut avec un 3e tube La Donna e mobile (Rigoletto) Belle aisance!
Reply Retweet Like
Sylvia L'Écuyer Jun 7
Andrew Haji aussi a repris un air chanté au premier tour et qui m'avait fait verser une larme... extr. de l'Élixir d'Amour . Authenticité de la voix et du geste, longues phrases et quel beau timbre! ' CHe gelida Manina' je verrais volontiers une Bohème avec ce Rodolfo!
Reply Retweet Like
Sylvia L'Écuyer Jun 7
Reply Retweet Like
Sylvia L'Écuyer Jun 7
Émily d'Angelo, 23 ans est seule femme participant à la finale @CMIM2018 et la plus jeune des concurrents. Elle ouvre avec un air du Barbier de Séville, comme au premier tour (J'avais noté Une pure merveille!) puis un bel air méditatif de Samuel Barber (extr Vanessa)
Reply Retweet Like
Sylvia L'Écuyer Jun 7
Un ouverture instrumentale avec le violoncelliste Stéphane Tétrault. Cette méditation extraite de l'opéra Thaïs et Massenet était une des pièces préférées d'André Bourbeau fondateur du et aussi de Madame Jacqueline Desmarais à qui il doit son instrument
Reply Retweet Like
Sylvia L'Écuyer Jun 7
Et nous aussi! Merci à d'avoir accepté l'invitation de de nous présenter ce w.e. l'opéra qui a marqué sa carrière Samedi 13h : et dimanche 19h sur La semaine prochaine
Reply Retweet Like
Sylvia L'Écuyer Jun 5
Reply Retweet Like