Twitter | Search | |
Jacques Sapir
Economiste, spécialiste de la et des questions monétaires | et Matricule 5499
60,501
Tweets
8,465
Following
37,939
Followers
Tweets
Jacques Sapir 5h
Je vous signale la longue recension que j'ai faite de l'ouvrage de Snegaroff sur Star Wars
Reply Retweet Like
Jacques Sapir 5h
Replying to @DeGaulleRIP @IHerderI
Oui. Voir Les Portes de la Perception (sur la mescaline). Il semble qu'il ait rompu sur l'eugénisme vers 1930.
Reply Retweet Like
Jacques Sapir retweeted
olivier jolly 6h
Analyse d'une pertinence désastreuse pour les élites qui veulent nous dire comment penser...
Reply Retweet Like
Jacques Sapir 10h
Replying to @IHerderI
Sa principale préoccupation était le risque d'eugénisme généralisé, associé avec des croyances totalitaires. Pas idiot quand on repense aux années 1920-30....
Reply Retweet Like
Jacques Sapir 12h
Ce n'est pas la "nation" que les nazis veulent conserver "pure". C'est la "race". D'où les politiques antisémites hors d'Allemagne. Le nazisme est bien un racialisme et non un nationalisme.
Reply Retweet Like
Jacques Sapir 13h
Si le nazisme était un nationalisme comment expliquer qu'en 1943/44 les trains de déportés avaient la priorité sur les trains d'armement? L'objectif raciste est le coeur du nazisme, pas le nationalisme.
Reply Retweet Like
Jacques Sapir 23h
Replying to @GC7513 @patrick_edery
Pour qu'il y ait traitre, il faut qu'il y ait guerre. Votre langage est donc celui de la guerre civile. On s'en souviendra en temps voulu
Reply Retweet Like
Jacques Sapir 24h
Replying to @GC7513 @patrick_edery
Darnand aussi aimait beaucoup ce genre de défilé. Vous êtes en bonne compagnie. Avec un Laval qui rit
Reply Retweet Like
Jacques Sapir retweeted
violete jojo leduc #JusticePourSteve Aug 18
Replying to @neehcinam1 @russeurope
Voici une émission que Jacques Sapir a animée récemment sur cette question intitulée: 👇👇👇 "Pénurie de médicaments et souveraineté pharmaceutique". Il y avait invité Bruno Bonnemain membre de l'Académie Nationale de pharmacie
Reply Retweet Like
Jacques Sapir Aug 18
La Légion étrangère par exemple. Mais, pour Himmler, l'objectif était bien que la Waffen SS supplante l'armée traditionnelle.
Reply Retweet Like
Jacques Sapir Aug 18
Replying to @Lordglencoe6
Oui à peu près. En ajoutant "eugéniste" entre racialiste et expansionniste.
Reply Retweet Like
Jacques Sapir Aug 18
Les juifs n'étaient pas considérés comme aryens.
Reply Retweet Like
Jacques Sapir Aug 18
Le but initial de la SS n'était pas d'être une armée. La Waffen SS l'est devenue. Préparez votre verre (à moins que vous ne buviez au goulot?)
Reply Retweet Like
Jacques Sapir Aug 18
Reply Retweet Like
Jacques Sapir Aug 18
Replying to @Didier515
Références: M. Burleigh et W. Wippermann, The Racial State – Germany 1933-1945, Cambridge University Press, 1991 et W. Sheridan Allen, The Collapse of Nationalism in Nazi Germany, in J. Breuilly (ed), The State of Germany, Londres, 1992
Reply Retweet Like
Jacques Sapir Aug 18
Replying to @Didier515
En fait, il voulait promouvoir les "aryens", dont les Allemands étaient les représentants mais pas que. La SS a fonctionné comme une armée internationale. la rupture avec le nationalisme est assumée en 1938
Reply Retweet Like
Jacques Sapir Aug 18
De fait, le nazisme était un "anti-nationalisme".
Reply Retweet Like
Jacques Sapir Aug 18
C'est de la culture générale. On doit lire Freud en classe de philo et aborder les grandes notions comme "inconscient", "complexe d'Oedipe" et "refoulé". J'ajoute que mon père était psychanalyste
Reply Retweet Like
Jacques Sapir Aug 18
Replying to @Jean_Raphael_S
Ce n'est pas le problème. Le problème réside dans ceux qui ont organisé cette cérémonie (et ceux qui l'ont appréciée). Ce sont eux qui souffrent d'un retour du refoulé.
Reply Retweet Like
Jacques Sapir Aug 18
Replying to @Jean_Raphael_S
Et achetez vous Freud pour les nuls. Cela pourrait bien vous servir
Reply Retweet Like