Twitter | Search | |
Konbini news
"On aurait tort de croire que cette affaire est un caprice d’ados rebelles" | Suite au mouvement du 14 septembre, () est claire : la lutte contre le sexisme et la culture du viol passe par l'éducation 👇
Reply Retweet Like More
Hood Sep 24
Faut arête ce délire, l’école n’est pas un lieu pour exposer son corps on y va pour étudier et rien d’autre. C’est notre avenir qui commence via l’éducation. Ce mouvement n’est pas la bonne méthode pour exposer ces idées de liberté.
Reply Retweet Like
🆑️int Sep 25
Ou est la cohérence à autoriser le short aux garçons et ps aux filles ? Elles devraient pouvoir venir en jupe et en débardeur, et ça en perturbe certains, qu'ils revoient leur vision du corps de la femme. Notre avenir c'est de ne pas apprendre à nos enfants à sexualiser une tenue
Reply Retweet Like
Arthur Sep 29
« Ce qu’il faut c’est qu’on éduque les garçons, en fait qu’on leur explique que le corps des femmes n’est pas à leur disposition et n’a pas à être sexualisé, constamment et dans tous les contextes. » Cette phrase montre toutes les limites de la pensée moderne sur ces sujets, 1/5
Reply Retweet Like
Arthur Sep 29
les limites de la pensée du « tout culturel ». S’il faut bien sûr faire comprendre aux garçons que le corps des femmes n’est pas à leur disposition (et c’est essentiel), il faut aussi concevoir que la sexualité des jeunes garçons et celle des jeunes filles est différente. 2/5
Reply Retweet Like