Twitter | Search | |
gilles jacob
17,305
Tweets
1,792
Following
28,723
Followers
Tweets
gilles jacob 6h
La sagesse et P.Brion ont gagné. L’important c que le CINEMA DE MINUIT se perpétue avec, en complément, l’emission de D. Besnehard sur la 5. La succession de Brion par ex dans 2/3 ans pourrait s’organiser ensuite grâce au concours d’un cinéphile sans œillères à la Philippe Rouyer
Reply Retweet Like
gilles jacob Sep 16
mais le câble, il faut pouvoir se l'offrir...
Reply Retweet Like
gilles jacob Sep 16
Le numérique est une révolution, OK. Les jeunes générations regardent moins la tv, d'ac. Demandons donc leur avis à ceux qui la regardent encore. A minuit, quoi de mieux qu'un bon vieux film en N et B et la présentation classieuse, le phrasé persuasif d'un Patrick Brion énamouré?
Reply Retweet Like
gilles jacob Sep 16
France Télévisions: Soutien à Patrick Brion et à son "Cinéma de minuit" - Signez la pétition ! via
Reply Retweet Like
gilles jacob Sep 15
Replying to @xavierbeauvois1
Les lettres de mon moulin, don Quichotte de la Manche, Moulin rouge, Dragées au poivre, et enfin n’importe quel film d’Yves Robert et Danièle Delorme tourné chez eux...
Reply Retweet Like
gilles jacob Sep 15
. Le sacrifice, de ANDREI TARKOVSKI.
Reply Retweet Like
gilles jacob Sep 14
. Khroustaliov, ma voiture, d’Alexei Guerman.
Reply Retweet Like
gilles jacob Sep 14
Bon anniversaire! Génération 30: Eastwood, Chabrol, Godard, Barbara, steve Mc Queen... la meilleure!
Reply Retweet Like
gilles jacob Sep 14
Tout accès facile à la culture, à la connaissance et à l’art est un obstacle au terrorisme
Reply Retweet Like
gilles jacob Sep 13
Si je comprends bien, France TV n’arrête pas le « Cinéma de minuit » mais ne renouvelle pas le contrat de Patrick Brion, son présentateur de films de patrimoine. Or, Patrick Brion, sa culture, son élégance, son phrasé, c justement notre patrimoine.
Reply Retweet Like
gilles jacob Sep 13
. amicales pensées. Bon@week. (Ha! Ha!)
Reply Retweet Like
gilles jacob Sep 13
Pour moi, Sautet, Piccoli, Romy Schneider à leur meilleur, en effet. Michel tout en noir jouant comme dans un film d’Ozu, à hauteur d’homme.
Reply Retweet Like
gilles jacob Sep 12
C’est vrai, cher David. Le problème, c que Michel Piccoli mérite le prix à chaque fois qu’il apparaît sur un écran. Exemples : Sautet, Ferreri, Godard, Rivette, Malle, Moretti, Deville, Cavalier, Berlanga, etc. Génie, vous dis-je. Non?
Reply Retweet Like
gilles jacob Sep 12
Senhora Isabel peut dire aujourd'hui: Je rentre à la maison. Couple de presque toute une vie, elle a rejoint Manoel de Oliveira. Je les ai bien connus (et aimés) car elle ne le quittait que fort rarement. Son regard disait tout - simplicité, bonté, pointe d'humour, générosité.
Reply Retweet Like
gilles jacob Sep 12
Épatant Debray, ce matin sur Inter chez Demorand et Salamé. Profond, léger, malicieux, global, sens de la formule, hauteur de vue et sagesse. Mais pourquoi ce tic de langage à tout bout de champ? : « si vous voulez », «  si vous voulez »... Le temps de la réflexion?
Reply Retweet Like
gilles jacob Sep 11
Replying to @josavigneau
Olivier MERLIN était capable de trousser un papier savoureux, juste et dans un style superbe, que ce soit sur la danse, le tennis, la tauromachie, les échecs, un grand procès, une course automobile, la mode, ou ce que l’on voulait. Une pensée pr ce généraliste de grande classe.
Reply Retweet Like
gilles jacob Sep 10
Croiser des silhouettes et des visages inconnus, avoir un Leica, de bonnes chaussures pour parcourir le monde. C pas difficile, la photo, si on a tout cela et une bonne étincelle de génie. Robert Frank (Les américains) en avait. A 94 ans, fondu au noir, pause éternelle.
Reply Retweet Like
gilles jacob Sep 10
Je lis Le Monde depuis l’époque Hubert Beuve-Mery, Henry Magnan, Olivier Merlin, Jean de Baroncelli, Emile Henriot, (...) Plantu, etc. Son indépendance, son intégrité et son talent sont restés intacts jusqu’à aujourd’hui, alors je serai bref : pas touche!
Reply Retweet Like
gilles jacob Sep 10
Je ne fais pas partie de la rédaction du Monde, cependant je voudrais apporter tout mon soutien à cette déclaration capitale.
Reply Retweet Like
gilles jacob Sep 10
.« Marnie » : à gauche, celle qui nettoie, à droite celle qui vole. Aïe! Elle fait du bruit sans le vouloir et va être confondue. Comment Hitchcock fait-il comprendre qu’elle s’en tire miraculeusement? Truffaut avait raison : Hitch est un maître de l’image et du son.
Reply Retweet Like