Twitter | Search | |
Search Refresh
Carnets sur sol Feb 17
Du nouveau sur Le pot de janvier et février - DavidLeMarrec : «  #94 Mahler 8, Philharmonique de Munich, Orfeón Donostiarra, Gergiev Découverte de l'œuvre en salle pour moi. Superbe plateau vocal : Simone Schneider et Jaquelyn Wagner, ren…
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Feb 17
#94 Je pris mes places seul ; mais par un prompt renfort Je vis mille zikos en arrivant au port. Premier , premier Gergiev. Avec , , , et tout ce que la Philharmonie fait de mieux en mélomanie !
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Feb 15
#93 Ce soir Goldoni nous met la tête à l'envers. Musique d'un des nombreux compositeur d'une Clémence de Titus d'après Métastase. (Inclut la meilleure chanteuse en activité – Dagmar Šašková.)
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Feb 11
Replying to @carnetsol
Mais après tout… 🎶 ça vaut mieux que d'attraper la scarlatine. 🎶 Misraki jubilatoire par les Frivolités Parisiennes. Quels lyrics lestes pour 1936 ! – on n'est clairement pas dans l'esthétique Hays. #90
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Feb 8
#85 Les Troyens. Peu à dire, même avis que tout le monde : super direction d'acteurs, propos trop distancié à Carthage, superbe distribution (Extrémo ! et Lavoie, Ballestra, Helmer…). Orchestre en place à ce stade de la série. Détails :
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Feb 7
#85 L'Heptaméron par Lazar et les Cris de Paris aux Bouffes du Nord. Lazar fait le choix (qui me paraissait judicieux) de gagner du temps de récit en supprimant le récit-cadre. Dans la pratique, résultat plus mitigé :
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Feb 7
#84 Orfeo III, Monteverdi arrangé par Berio et la jeune école italienne d'alors, dont Francesconi, et dirigé par Ciacci, co-créateur. Façon de raviver les couleurs avec du chant traditionnel, du jazz, de la spatialisation, public qui déambule vers les orchestres.
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Nov 30
Tandis que tous les faux mélomanes sont à écouter du russe décadent même pas futuriste, de la musique de lupanar conçue comme vague accompagnement d'attouchements, je vais écouter l'œuvre la plus sombre et exigeante du plus grand symphoniste du XIXe siècle. #53
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Nov 28
Ce soir des #50 (Quatuor n°3 de Beethoven) et #51 (TARARE !).
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Nov 25
#48 Dans les sous-sols de l'hôtel de Saint-Aignan, programme tout-Mendelssohn avec 3 quatuors : à cordes Op.13, avec piano n°2, et son propre arrangement de sa Symphonie n°1 (violon-violoncelle-4 mains) avec le Trio Metral et les chouchoutes du Quatuor Akilone.
Reply Retweet Like
Romain. Jul 3
Replying to @carnetsol
Pourquoi Twitter n'a-t-il pas été invité à ce #130 ??
Reply Retweet Like