F-O Giesbert Aug 16
Merci à la lune de veiller sur la rade de Toulon qui nous donne, chaque nuit, une idée de l’infini