Fabien Gay May 3
reconnais qu’il n’aurais pas dû employer le mot « attaque » sur Mais rien sur les et les sur la Place d’Italie alors que c’était le lieu de dispersion, ni un mot de compassion pour les victimes depuis 6 mois.