Twitter | Search | |
Carnets sur sol
#101 Enfin voir la 3 de Tchaïkovski, la plus rarement jouée, aussi la seule à ne pas être si souvent bien servie – somme d'élans balletistiques incandescents (et dont la fin aux aigus obstinés préfigure Chosta 5) : s'il y a apothéose de la danse, la voilà !
Reply Retweet Like More
Carnets sur sol 15 May 18
Replying to @carnetsol
Un brin frustré: un peu raide, peu vif, pas très dansant. Phrasés un peu précautionneux, carrés. Bref : attention, lecture fraîche. Jusque dans la strette chostakovisante, l'impression que Jordan n'adore pas cette musique, que les musiciens restent réservés. C'était bien, hein.
Reply Retweet Like
Carnets sur sol 15 May 18
Replying to @carnetsol
La 6 plus à l'aise en effet : j'aime plus d'abandon, mais à partir du III, on les sentait vraiment habités. (Deux mouvements pris beaucoup plus vite qu'à l'accoutumée, ai-je cru.)
Reply Retweet Like
Carnets sur sol 15 May 18
Replying to @carnetsol
V
Reply Retweet Like
Guillaume Giraudon 15 May 18
Replying to @carnetsol
Par l'OP ?
Reply Retweet Like
Frederique Reibell 15 May 18
Replying to @Guiguiii94 @carnetsol
Par l'orchestre de l'Opéra de Paris et
Reply Retweet Like