Twitter | Search | |
Carnets sur sol
#100 Classe de Jeff Cohen – préparation au récital de lied & mélodie. Plaisir de retrouver la limpidité de Cécile Madelin, belle découverte de Benjamin Carré, belle confirmation de Yun-Ho Chen (ce rebond organique dans les Ariettes oubliées !), et surtout…
Reply Retweet Like More
Carnets sur sol May 11
Replying to @carnetsol
: découverte du duo fulgurant de Benoît Rameau (ténor) et Thomas Lavoine dans les Fahrenden Gesellen de Mahler. Plus de grain que de timbre chez Rameau, certes, mais projeté sur toute la tessiture (quel bas-médium !), des consonnes acérées, des voyelles expressives,
Reply Retweet Like
Carnets sur sol May 11
Replying to @carnetsol
, un sens du texte et de l'économie du discours pour l'habiter. Fischer-Dieskau, Hampson et Gerhaher dans l'oreille, mais guère entendu mieux que Rameau ici ! Et la netteté absolue de Th. Lavoine en sus, tranchante, symphonique, sans flou, sans concession. Quel beau choc !
Reply Retweet Like
Adalbéron Palatnik May 11
Replying to @carnetsol @CnsmdParis
Je n'avais pas vu qu'il s'appelait Rameau ! 😄 J'ai une photo plus nette, et puis comme ça on y verra tout ce beau monde.
Reply Retweet Like
Carnets sur sol May 12
Thomas Lavoine et Benoît Rameau.
Reply Retweet Like
Carnets sur sol May 12
Cécile Madelin et Benjamin Carré. (avec un bout de Jeff Cohen)
Reply Retweet Like
Carnets sur sol May 12
Replying to @carnetsol
Côté œuvres, comme toujours des choses moins fréquentes à côté de standards (encore que, la Bonne Chanson, ce n'est pas si souvent donné, en réalité). Les Poèmes pour Mi ont été supprimés car C. Ndjiki (beau futur dramatique qui les chante bien) était souffrante,
Reply Retweet Like
Carnets sur sol May 12
Replying to @carnetsol
, mais on a tout de même eu les Chansons grecques de Ravel (qui, certes, n'ont jamais passionné personne, j'ai l'impression), les Mallarmé de Debussy (peu donnés, un Debussy encore vert, mais très beau contrepoint à ceux de Ravel, un Placet futile très réussi),
Reply Retweet Like
Carnets sur sol May 12
Replying to @carnetsol
, 3 Songs de Barber Op.45 (pas vraiment le Barber que j'aime, je l'admets, mais ca change des Hermit Songs qui ne sont pas ma tasse de bourbon non plus),
Reply Retweet Like
Carnets sur sol May 12
Replying to @carnetsol
, et surtout les 5 Canciones populares argentinas de Ginastera, simplicité des lignes mélodiques sises sur un accompagnement plus dense avec ce Gato final (si, question de chat !) très typique de la virtuosité dansante et chargée du piano de Ginastera, façon Prokofiev latino.
Reply Retweet Like