Twitter | Search | |
Carnets sur sol
Jarrell aura ce soir les soins de mon amour ; Et si j’en crois, lecteurs, l’entretien de la Cour, Peut-être avant la nuit l’heureuse Bérénice  Change le nom de Reine au nom d’Opératrice. #15
Reply Retweet Like More
Carnets sur sol 5 Oct 18
Replying to @carnetsol
Il y a tellement de monde que les ouvreuses se jettent sur moi à chaque étage pour me donner une distribution et m'orienter. Ou bien c'est juste mon charisme personnel. (qui fonctionne étrangement mieux pour du contemporain que pour Don Giovanni)
Reply Retweet Like
Carnets sur sol 5 Oct 18
Replying to @carnetsol
Jean Racine, Jarrell : je vous connais tous deux.  Mais connaissez vous-même un livret malheureux : Je vous ai honorés, seigneurs, de mon estime ; Et moi, je vous ai vus saccager mainte rime.
Reply Retweet Like
Carnets sur sol 5 Oct 18
Replying to @adalberon_pala
Très déçu de Jarrell : les vers se diffractent sur des courbes assez arbitraires qui imitent mal le français (les systématiques sauts dans le grave relevés par ),
Reply Retweet Like
Carnets sur sol 5 Oct 18
Replying to @carnetsol
l'orchestre, hors deux premiers interludes (quelques pétarades varésiennes), sert un peu à rien. Que des aplats lents et planants, sans tension. Tout simplement /mal écrit/ pour l'orchestre.
Reply Retweet Like
Carnets sur sol 5 Oct 18
Replying to @carnetsol
De même pour les voix : suraigus sur des voyelles faibles ([ou] !), Intervalles incompatibles avec le traitement du vers, même interruption incluse.
Reply Retweet Like
Carnets sur sol 5 Oct 18
Replying to @carnetsol
Les ensembles vocaux permanents du premier tableau sont chouettes, je retrouve mon chouchou Jarrell, mais tout à fait athématiques, si bien qu'on ne peut pas tant goûter les parties intermédiaires.
Reply Retweet Like
Carnets sur sol 5 Oct 18
Replying to @carnetsol
Et quand ça s'anime, on est tellement loin de ce que suggère le texte (bris de vaisselle, sérieusement ?) que le résultat demeure frustrant : pourquoi ne pas avoir plutôt choisi un mélodrame du XIXe, qui se serait mieux accommodé de ces couleurs, de ces excès, de ces fureurs ?
Reply Retweet Like
Carnets sur sol 5 Oct 18
Replying to @carnetsol
Le comble est ce qu'il fait subir au vers. Citer Racine pour le réaliser ainsi : « Que me dit' vous ? » / « Qu'ell' vienne » / « Je vois bien que vous êt' déçue », c ' e t N O N .
Reply Retweet Like
Carnets sur sol 5 Oct 18
Replying to @carnetsol
Franchement, prendre Bérénice et mettre en musique la Tour de Nesle, pourquoi pas adapter la Recherche du Temps Perdu avec des sabres laser ?
Reply Retweet Like
Carnets sur sol 6 Oct 18
Replying to @carnetsol
L'orchestre est pourtant fourni : vents par 3 (dont clarinette basse et contrebasson) sauf cors (4), percussions, harpe, synthétiseur, violons en antiphonies et cordes subdivisées… mais pour faire des nappes. Quel dommage, quand on sait quel orchestrateur il est !
Reply Retweet Like
Carnets sur sol 6 Oct 18
Replying to @carnetsol
Plateau vocal vraiment de premier ordre (un peu moins Julien Behr, toujours beaucoup d'énergie pour émettre des sons, et il est couvert par l'orchestre quand même), en particulier Bo Skovhus qui m'a ébloui.
Reply Retweet Like
Carnets sur sol 6 Oct 18
Replying to @carnetsol
Toujours aussi charismatique, aussi agréablement projeté, et dans quelque langue que ce soit. Quel artiste, vraiment (encore un exemple de grande voix qui ne gagne pas à être entendue au disque).
Reply Retweet Like
Carnets sur sol 6 Oct 18
Replying to @carnetsol
L'orchestre ne semblait pas passionné, mais il faut dire qu'il y a beaucoup de temps morts et rien de très valorisant à jouer, je leur pardonne pour cette fois (je n'ai pas entendu quelque chose de particulièrement mou, d'ailleurs).
Reply Retweet Like
Carnets sur sol 6 Oct 18
Replying to @carnetsol
(Je suppose vraiment que Jarrell a été comme tétanisé par le sujet, cherché à faire quelque chose qui ne soit pas trop expansif, sans vraiment trouver la couleur Grand-Siècle-d'aujourd'hui qu'il devait espérer.)
Reply Retweet Like
Carnets sur sol 6 Oct 18
Replying to @carnetsol
Pas vu souvent une harpe jouée avec des baguettes douces pour timbales. (peut-être cela a-t-il un lien avec le fait que je la voyais le faire sans tout l'entendre) On parle d' chez les connaisseurs : mieux avec que sans, mais personne ne sait trop ce qu'ils font.
Reply Retweet Like
Carnets sur sol 6 Oct 18
Replying to @carnetsol
La mise en scène de Guth a de jolis décors (boiseries qui deviennent murs de palais romains par de belles projections, voire prison), mais je n'ai pas aimé le reste :
Reply Retweet Like
Carnets sur sol 6 Oct 18
Replying to @carnetsol
les projections répétées de Bérénice qui se sent noyer (c'est long et pas subtil), et le jeu de scène totalement outré (les disputes en bris-de-vaisselle ; ou Béré en nuisette qui grimpe sur Titus, je veux bien dans le Trouvère, mais là, pourquoi choisir ce texte alors ?).
Reply Retweet Like
Carnets sur sol 6 Oct 18
Replying to @carnetsol
En somme, l'impression qu'on a imposé à un grand compositeur un segment (on avait fait le roman romantique, on va faire le roman contemporain), dans une commande prestigieuse difficile à refuser, et qu'il n'a pas trop su comment s'y prendre.
Reply Retweet Like
Carnets sur sol 6 Oct 18
Replying to @carnetsol
Garnier était bien rempli (restaient les fonds de loge et un rang au parterre, c'est tout) et le public chaleureux, pour une raison qui m'échappe assez : ce n'était jamais moche ni déplaisant, mais à part le tour de force des chanteurs, qu'est-ce qui peut impressionner, mystère.
Reply Retweet Like
Carnets sur sol 6 Oct 18
Replying to @carnetsol
J'étais indulgent avant sur les créations : dur de faire coïncider les langages actuels avec les contraintes propres à l'opéra. ( ) (la notule la plus lue du site, alors que je n'y énonce que quelques banalités sur un sujet pas très porteur)
Reply Retweet Like
Carnets sur sol 6 Oct 18
Replying to @carnetsol
Mais depuis que je me suis rendu compte que l'opéra expérimental adramatique raté était une exception essentiellement ouest-européenne (France, Espagne, Allemagne, Italie), et que partout ailleurs on jouait des opéras sympas sur des thèmes stimulants, je suis moins bienveillant.
Reply Retweet Like
Carnets sur sol 6 Oct 18
Replying to @carnetsol
Pas tant sur les compositeurs, qui font ce qu'ils peuvent (sans toujours se soucier du public, certes) que sur les profils & exigences d'une création chez nous. Alors que dans le monde, tant de choses ambitieuses mais avenantes, ou simplement rigolotes :
Reply Retweet Like