Twitter | Search | |
Carnets sur sol Sep 28
Replying to @carnetsol
J'ai crevé d'ennui. Lorsqu'on connaît le texte, difficile d'être surpris, même par les licences et variations. Mais j'étais curieux ; il se confirme que, comme dans les films et les opéras, le polonais manque de lyrisme et d'expression pour me captiver.
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Sep 28
Replying to @carnetsol
C'est stupide d'essentialiser une langue, mais l'italien ou le tchèque ont l'antériorité de l'articulation qui saisit, l'allemand peut jouer de consonnes expressives, le suédois (et plus encore le bokmål, dont on se moque volontiers pour cela) chante,
Reply Retweet Like
Bruno Sep 28
Replying to @carnetsol
Kafka est venu saluer à la fin ?
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Sep 28
Replying to @carnetsol
Le mandarin, le japonais, le coréen induisent une forme de posture physique qui féconde le théâtre. Là, a fortiori dans l'immense vaisseau de l'Odéon (quelles voix gigantesques avaient les acteurs des vaudevilles de Scribe qui s'y produisaient toute l'année, bon sang ?) : terne.
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Sep 28
Replying to @carnetsol
Krystian Lupa comble ce que le texte laconique dit déjà avec du silence, quelques accès de colère hors caractère, et beaucoup de sexe. Quand je dis sexe, ce sont des hommes nus qui se touchent, des scènes de viol. Superflu, moche, loin du sujet.
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Sep 28
Replying to @carnetsol
K. a très explicitement des pensées érotiques dans l'original (l'étudiante), mais cela met en valeur sa banalité, sa médiocrité, son impuissance. Chez Lupa, les balbutiements portent une sorte de sous-texte porno, d'une subtilité façon livreur-de-pizza-s'est-trompé-d'étage. Bof.
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Sep 28
Replying to @carnetsol
Le parti-pris le plus original provient de la voix off qui propose tantôt les pensées rétrospectives de K. (« j'aurais dû… »), tantôt des mots inintelligibles, sourds et très amplifiés, qui se superposent aux dialogues.
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Sep 28
Replying to @carnetsol
J'ai mis une heure à comprendre que c'était du français ! (Mal prononcé *et* pas articulé.) Mais ça n'a pas été une révélation : essentiellement des mots isolés (et souvent des mots de fesses) qui finissaient par surtout évoquer le syndrome de la Tourette. Encore manqué.
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Sep 28
Replying to @carnetsol
J'ai conscience que c'était une adaptation difficile à réaliser (et je ne dis pas que c'était mauvais, ils avaient travaillé), mais il me semble que j'aurais plutôt misé sur la saturation de paroles vaines et ramassées que sur la coprolalie.
Reply Retweet Like
Adalbéron Palatnīk Sep 28
Replying to @carnetsol
« J’ai crevé d’ennui. » Voilà qui devrait être écrit sur les affiches des spectacles de Lupa, pour prévenir le public. Je n’ai pas eu le courage cette fois.
Reply Retweet Like
Adalbéron Palatnīk Sep 28
Replying to @carnetsol
Par contre, j’aime bien le polonais moi 😠. Ce côté russe étrange me plait beaucoup (et puis j’avais une tante qui était polonaise, ça joue sans doute un peu).
Reply Retweet Like
Alice Sep 28
Replying to @carnetsol
Vous comprenez le polonais ? Comment peut-on "crever d'ennui" ? Pour une personne riche d'opéras, de culture et de forêts, c'est impossible ;)
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Sep 29
Replying to @adalberon_pala
Ça chante beaucoup moins que le russe, les chuintantes absorbent les voyelles ! Mais j'aime beaucoup le polonais aussi, je constate simplement (au fil de plusieurs films, pièces, opéras) qu'il n'a pas de plus-value en VO comme d'autres langues : ce ne peut sauver un spectacle.
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Sep 29
Replying to @adalberon_pala
Si je n'avais pas lu la source, pourquoi pas. Mais sans enjeu de nouveauté, aussi lent, terne et pas beau, ça n'avait pas beaucoup d'intérêt. (Des classes de lycéens dans la salle, ils auraient pu prévenir sur le programme, c'était particulièrement explicite, et longtemps !)
Reply Retweet Like
Adalbéron Palatnīk Sep 29
Replying to @carnetsol
Pas beau, encore, ça se discute (mais là je n’ai vu que des photos), lent et terne, c’est sûr ! (Ils en ont sûrement vu d’autres 🤓.)
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Sep 29
Replying to @adalberon_pala
C'est quand même très différent quand ça arrive en tapant des mots-clefs subversifs dans Google Nudes et quand c'est soudain imposé, dans un lieu clos qui était supposé sûr. Et puis le réel vs. la vidéo ou, pour les plus éveillés, les autres vs. soi.
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Sep 29
Replying to @adalberon_pala
J'aurais été le prof, j'aurais transpiré. Ça ne coûte rien de laisser le choix au public en le précisant sur les programmes, c'est même le respect élémentaire.
Reply Retweet Like