Twitter | Search | |
Carnets sur sol
#2 autrement plus hardi que #1 : trio féminin a cappella (dont violon) à , avec Lescurel, Machaut, Vitry, Binchois, Caplet, Holst, Bartók, Ødegaard… Autour du folklore et du Roman de Fauvel.
Reply Retweet Like More
Carnets sur sol Sep 8
Replying to @L_Archipel
Particulièrement touché par l'expansif Quare fremuerunt de Philippe de Vitry (XIVe s.), les frottements de seconde des extraits de la Messe de Caplet
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Sep 8
Replying to @L_Archipel
ou le traditionnel irlandais May Morning Dew, chanté par Gaïa Raksanyi (membre du chœur Calligrammes, récipiendaire du prestigieux Puttio d'Incarnat en 2017 et 2018) avec des moirures très spécifiques et un accent irlandais délicieux qui n'étaient pas sans évoquer O'Riordan !
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Sep 8
Replying to @L_Archipel
On les sentait terrifiées (leur second concert, et premier à Paris) et surtout gênées par l'acoustique très absorbante de la salle de cinéma, à l'opposé des retours généreux des églises où elles ont étudié et pratiqué. Redoutablement déstabilisant si on n'est pas habitué.
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Sep 8
Replying to @L_Archipel
Néanmoins, je crois qu'on n'aurait rien senti avec un soupçon de scénographie : commentaire érudit, textes de liaison poétiques, ou mieux, fondu sans paroles, avec de petits jeux de scène… Trois fois rien, deux pas de danse, un foulard qu'on se passe, mais quelque chose.
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Sep 8
Replying to @L_Archipel
Une heure de concert le nez dans les pupitres, en changeant simplement l'ordre des trois chanteuses, ça ne suffit que si l'exécution est tétanisante (et c'est difficile en chantant des chœurs sacrés à trois personnes dans une acoustique sèche !).
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Sep 8
Replying to @L_Archipel
Donc très joli programme, beau potentiel (bien aimé aussi le soprano très droit de Julia Marty), mais l'emballage (lieu, habillage scénique, textes de liaison) ne doit vraiment pas être négligé. Exemple à prendre sur les Kapsber'girls, dans un répertoire tout aussi interlope !
Reply Retweet Like