Twitter | Search | |
Carnets sur sol
Complètement fasciné par le dessin du tapis, compressé et brouillé par la perspective, dans un brouillard qui devrait être abstrait et qui évoque pourtant de très près le souvenir des motifs de tant d'étoffes réelles, au pied de Mme de Pompadour dans le pastel de La Tour.
Reply Retweet Like More
Carnets sur sol Sep 7
Replying to @carnetsol
Les lectures de la Pompadour : pastorale de Guarini, épopée de Voltaire, traité de Montesquieu, partition, et mêmes planches de menuiserie de l'Encyclopédie. La favorite Jeanne Poisson montre qu'elle était ainsi, paradoxalement, un archétype de l'/honnête femme/.
Reply Retweet Like
Elemer Sep 7
Replying to @carnetsol
Elle sciait ainsi ostensiblement la branche sur laquelle elle était assise.
Reply Retweet Like
Alice Sep 8
Replying to @carnetsol
Magnifique photo.
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Sep 8
Replying to @ALiCe__M
Merci ! Je crois cependant qu'elle doit tout à l'original, dont la célébrité n'est pas usurpée. :)
Reply Retweet Like
Alice Sep 8
Replying to @carnetsol
Le portrait de Delatour est très beau, mais ce cadrage le transforme, et le parachute direct dans le 21eme siècle.
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Sep 8
Replying to @ALiCe__M
Ce bout de tapis est incroyable en effet, on dirait une anamorphose fantasmagorique.
Reply Retweet Like