Twitter | Search | |
Carnets sur sol
¶ J'avais mes courses à faire et je trouvais cela trivial, tellement indigne de moi. À ce moment, j'ai su que mon après-midi allait être tellement meilleur que le vôtre. #125 pour agrémenter cet après-midi de corvées.
Reply Retweet Like More
Carnets sur sol Jun 23
Replying to @carnetsol
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Jun 23
Replying to @carnetsol
Le pheune va débuther.
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Jun 23
Replying to @carnetsol
Tous formidables, j'en reparlerai. Et les inédits passionnants de Lefebvre.
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Jun 23
Replying to @carnetsol
Mais vous n'aviez pas sérieusement cru que je pourrais m'arracher à la forêt alors que la nuit tombe ?
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Jun 23
Replying to @carnetsol
Si vous n'étiez pas déjà jaloux, maintenant vous avez vraiment la haine.
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Jun 23
Replying to @carnetsol
Au bout d'une route où les piétons sont théoriquement interdits, je trouve enfin le Fort érigé après la défaite de 1870, en prévision d'une défense future de Paris. (Vu dans le coin caché où il est situé, je ne suis pas très impressionné par ses prétentions militaires.)
Reply Retweet Like
Alice Jun 24
Replying to @carnetsol
qu'en savez-vous ?
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Jun 24
Replying to @ALiCe__M
À moins que vous ayez mangé du daim farci au pied d'un arc-en-ciel après une balade en licorne, je sais que je gagne.
Reply Retweet Like
Alice Jun 24
Replying to @carnetsol
(je n'aime pas le daim farci, et encore moins les compétitions à la noix).
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Jun 24
Replying to @ALiCe__M
C'est un superlatif commun sur Twitter, une formule rituelle pour dire que c'était bien. Dans les faits, j'ai été malade tout le week-end, mais ce n'est pas très passionnant à raconter, autant se repaître de ce qui était beau.
Reply Retweet Like
Alice Jun 24
Replying to @carnetsol
J'espère que ça va mieux, et que vous continuez à vous "repaître du beau".
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Jun 25
Replying to @carnetsol
Donc, le concert. Quatre cantates (en larges extraits, il n'y manque pas énormément de choses). Le célèbre Léandre de Clérambault, deux rares Montéclair, un inédit de Lefebvre.
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Jun 25
Replying to @carnetsol
Pardon pour les gribouillages, j'aurais dû récupérer un programme à la fin. (mais les fans pourront chérir ce témoignage)
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Jun 25
Replying to @carnetsol
L'Andromède de Lefebvre est au moins aussi italianisante ( ) que les Montéclair, batteries de cordes, richesse harmonique.
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Jun 25
Replying to @carnetsol
Bien qu'écrite très tardivement, dans les années 1750-60 (le genre cantate s'épanouit surtout entre 1705 et 1730), elle conserve des mouvements altiers dignes des ouvertures LULLYstes.
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Jun 25
Replying to @EvaZaicik
Son poème est d'une densité exceptionnelle : comme pour Pyrame de Clérambault ou Callirhoé de Destouches, l'action se dissipe en quelques vers à peine, sculptés avec un relief particulier. (Disposeriez-vous de son nom, ?)
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Jun 25
Replying to @carnetsol
Aucun Lefebvre publié à ce jour, manifestement, mais Justin Taylor a annoncé un disque chez Alpha !
Reply Retweet Like
Benjamin Randow Jun 25
Replying to @carnetsol
Ce document est déjà culte...
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Jun 25
Replying to @carnetsol
Étonnante plainte en dialogue de Montéclair, vraiment dans le goût des cantates, mais pour deux violons solos. Je n'avais jamais vu cela.
Reply Retweet Like