Twitter | Search | |
Carnets sur sol
#122 Inédits de Ropartz, Ladmirault, Rohozinski, Cartan, Gaëtti,Durey, Serrette, Wiéner, les hilarants Lise Hirtz d'Auric, et la dernière œuvre de Debussy, l'Ode à la France qui propose le Noël des enfants qui n'ont plus de maison mais dans le style d'Usher. Où ?
Reply Retweet Like More
Carnets sur sol Jun 20
Replying to @kaeligboche
irradiait à nouveau dans la mélodie française, croquant les [r] grasseyés et les « e » élidés dans les suspensions alla Koechlin (du Quintette-piano) de Robert Caby sur Apollinaire, irrésistiblement truculent (quel magnifique français !) dans les miniatures d'Auric.
Reply Retweet Like
Francis Paraiso Jun 20
Replying to @carnetsol
Quel est l’inédit de Paul Ladmirault?
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Jun 21
Replying to @Temin_Koda
Un court chœur a cappella, Printemps, sur un poème de Baïf. Assez dans l'esprit des transcriptions chorales folkloriques de d'Indy (La Fille au Roi Louis, Au 31 du mois d'août, À la pêche aux moules, etc.), mais ici dans une perspective littéraire archaïsante.
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Jun 21
Replying to @Temin_Koda
C'était le meilleur moment du concert avec les mélodies d'Auric.<3 Et on ne joue jamais de Ladmirault (certes toujours un peu plus que Caby, Cartan ou Serrette, mais plus que zéro, est-ce suffisant ?). :'-(
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Jun 21
Replying to @laBnF
C'était à : série d'inédits quelques fois dans l'année (10€, et gratuit avec la carte à 15€ !). Une avalanche de très belles raretés (Auric, Caby, Ladmirault, Ropartz) et un Debussy de maturité inédit, même si son ton épuré et sérieux paraît surtout plat – inestimable !
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Jun 21
Replying to @carnetsol
Avec le concours de l'exigeant chœur amateur Fiat Cantus. Leur chef, Thomas Tacquet, est aussi un pianiste accompagnateur qui manifeste une magnifique intelligence de cette musique !
Reply Retweet Like
Francis Paraiso Jun 22
Replying to @carnetsol
Je me suis lancé depuis 4 mois dans une aventure un peu folle... J’ai une photocopie du manuscrit du quintette avec piano de Ladmirault (totalement inédit) et j’ai commencé un retranscription lisible sous Finale . J’en suis au mvt 3 sur 4. 1/2
Reply Retweet Like
Francis Paraiso Jun 22
Replying to @carnetsol
2/2 Sa construction, son style musical très franckiste et « d’indyiste » est un très intéressant. On y retrouve la spontanéité des thèmes de ses sonates. Je suis loin d’avoir fini (grand nombre de pages!) mais je suis enchanté parce que je joue (dans les cordes pour le moment).
Reply Retweet Like
Francis Paraiso Jun 22
Replying to @carnetsol
« Sans » les cordes pour le moment
Reply Retweet Like
Carnets sur sol Jun 22
Replying to @Temin_Koda
Quel beau projet !!
Reply Retweet Like
Francis Paraiso Jun 22
Replying to @carnetsol
Reply Retweet Like
Francis Paraiso Jun 22
Replying to @carnetsol
Reply Retweet Like
Francis Paraiso Jun 22
Replying to @carnetsol
Reply Retweet Like
Francis Paraiso Jun 22
Replying to @carnetsol
Reply Retweet Like