Carnets sur sol Jun 16
Replying to @carnetsol
¶ On le décrit souvent comme post-wagnérien, mais c'est vraiment autre chose, ce mélange de fugatos d'oratorio et d'unissons de tubas (2 tubas qui doublent Abimélech, on ne fait pas plus pauvre et plus moche !). Très étrange, le grand et le misérable se côtoient de très près.