Carnets sur sol Jun 11
Replying to @carnetsol
¶ Pour Roussel, sans surprise, je reste à la porte : j'adore sans réserve certaines choses chez lui (Sonates violon, Sérénade, Araignée, Pour une Fête, Symphonie n°2, Évocations, Aeneas…), mais ses œuvres les plus fêtées me laissent froid (Bacchud, Symphonie n°3… et Padmâvatî).