Carnets sur sol 31 May 18
Replying to @carnetsol
Bien, ce sera assez simple ce soir : j'ai tout adoré. Adoré le Mozart rugueux, adoré Dvořák et Elgar transparents et tendus (cet adagio ineffable chez Elgar, grand Dieu !).