Twitter | Search | |
Juan Branco ✊️
À l'ombre de la nuit brune
12,228
Tweets
334
Following
57,255
Followers
Tweets
Juan Branco ✊️ 21m
Replying to @vincib @EricDeSa
( il y a quand même des écarts étonnants, entre les E qui sont autour de 1000 et les C à 10 000, ça me semble un peu trop massif comme delta...?)
Reply Retweet Like
Juan Branco ✊️ 24m
Replying to @vincib @EricDeSa
on serait à 120-150 000 signatures alors ?
Reply Retweet Like
Juan Branco ✊️ 2h
Replying to @anatolium
Ils n'ont pas eu leur révolution en 2018, ils vont l'avoir en 2019.
Reply Retweet Like
Juan Branco ✊️ 2h
On s'attend à une oeuvre de journalisme. A ce qu'on l'interroge sur son lobbying chez AREVA, alors que l'entreprise publique faisait perdre 4 milliards d'euros à la France dans une affaire de corruption politique. Et...
Reply Retweet Like
Juan Branco ✊️ 7h
Reply Retweet Like
Juan Branco ✊️ 8h
Replying to @MarkKersten
..14000 deaths, actors admitting their involvement, no jurisdiction issues, no risk for investigators... so if the OTP refuses to even open this investigation/extend it, the question would become: why should we trust the ICC? And we would come back to my PhD.
Reply Retweet Like
Juan Branco ✊️ 8h
Replying to @MarkKersten
Cooperation is granted (why would the EU, who's Commission spokesperson has admitted implication in the case in reaction to our submission, not cooperate to thus demonstrate its innocence, and set up an example ?), admissibility is non discussable...
Reply Retweet Like
Juan Branco ✊️ 8h
Replying to @MarkKersten
This is why we have taken so much time in order to do the near-perfect (in theory) submission, relatively to the criteria of JCCD/OTP. The investigation is very simple to set up: it's just digging up some archives in the capitals of the most peaceful countries of the world.
Reply Retweet Like
Juan Branco ✊️ 8h
Replying to @MarkKersten
It is a test to my own convictions. I'd be glad to show myself having been wrong. My PhD conclusion debates this possibility (and the introduction shows the brutal change of perspective triggered by Katanga case).
Reply Retweet Like
Juan Branco ✊️ 9h
Replying to @anatolium
Toute similitude avec le présent réel est recherchée. Nous sommes en temps de grandeurs, par lesquelles des perspectives radicales peuvent émerger. Il ne manque plus qu'à nous organiser et faire vivre cette latence vitale qui n'attend que de s'exprimer.
Reply Retweet Like
Juan Branco ✊️ 9h
Replying to @anatolium
Pasolini exige la grandeur dans le refus, et non la petitesse des notabilités. Quelques heures avant son assassinat, il revendique cette inversion des médiocrités, renversement des petits chefs qui accaparent le pouvoir en multipliant les prostitutions.
Reply Retweet Like
Juan Branco ✊️ 9h
Le petit nombre d’hommes qui ont fait l’histoire sont ceux qui ont dit non. Jamais les courtisans ni les valets des cardinaux. Cette phrase est de Pasolini. Elle dit ce que n'est pas la macronie: une force de vie qui passe par le refus, là où tout empeste la soumission.
Reply Retweet Like
Juan Branco ✊️ 12h
Replying to @Will_ld
Reply Retweet Like
Juan Branco ✊️ 15h
Replying to @anatolium
D'ailleurs, petit rappel sémantique aux macroniens: dire de quelqu'un qui n'est rien, c'est s'ouvrir au fascisme. Sous quelque forme que ce soit.
Reply Retweet Like
Juan Branco ✊️ 15h
Traitement exemplaire du proxénétisme par El Pais, avec photo en Une de l'accusé, qui disait à ses victimes: "vous n'êtes rien. Je vous tue, vous enterre et personne ne s'interrogera." Elles n'étaient pas rien.
Reply Retweet Like
Juan Branco ✊️ 16h
Replying to @Iwanamishoten
. va traduire et publier Crépuscule en japonais, la semaine où le livre atteint les 100.000 exemplaires. En Italie, en Espagne... Le complot devient mondial ! 😍
Reply Retweet Like
Juan Branco ✊️ Jun 16
Replying to @anatolium
Comme si cela ne suffisait pas, Xavier Niel s'apprête maintenant à prendre le contrôle de la presse régionale. L'homme qu'Emmanuel Macron rêvait en maire de Paris tisse sa toile pas à pas... Et personne ne réagit
Reply Retweet Like
Juan Branco ✊️ retweeted
Vikash Dhorasoo May 8
«à paris-centre des lumières et du monde-un cloaque où les politiques se vendraient aux financiers entre déjeuner et dîner, sous le regard absent de journalistes exploités» dans Crepuscule mets les mots justes sur ce que je ressens face à à cette mécanique bien huilée
Reply Retweet Like
Juan Branco ✊️ Jun 16
Replying to @anatolium
Le débat en entier est ici. Il commence par un hommage appuyé à Crépuscule - à rebours de son traitement médiatique - et s'ensuit par un questionnement des gilets jaunes et un espace public effondré. A partager.
Reply Retweet Like
Juan Branco ✊️ Jun 16
Long texte sur mon débat avec Onfray - + de 500k vues en une semaine - et sur ce que cela signifie, d'émerger aussi brusquement dans l'espace public, en plein coeur d'une crise sociale et d'une déshérence médiatique accablante
Reply Retweet Like