AJ+ français Jun 30
“Elles s’appelaient Julie, Sandra, Aïssatou ou Dominique... Pour vous c’est un fait divers, pour nous un drame à jamais.” Dans un appel, publié dans Le Parisien, le Collectif des proches et familles de féminicides réclame des mesures concrètes aux pouvoirs publics :