Twitter | Rechercher | |
Nicolas Treich
Economist interested in animal welfare, the environment, risk and public policy. Tweets my own.
1 941
Tweets
1 056
Abonné
1 046
Abonnés
Tweets
Nicolas Treich a Retweeté
Charlotte 6 h
En réponse à @Hcomosa
Non j'ai pas l'impression qu'il y ai un consensus...
Reply Retweet Aimer
Nicolas Treich 7 h
Entièrement d'accord. Informons les consommateurs sur l'abattage sans étourdissement, dans une optique de transparence.
Reply Retweet Aimer
Nicolas Treich 7 h
Thanks for sharing. I did not know about this story. (It reminds me the beautiful novel of Italo Calvino, "The Baron in the tree")
Reply Retweet Aimer
Nicolas Treich 18 h
En réponse à @alexiskarklins
Merci pour ce fil, qui était un plaisir à lire.
Reply Retweet Aimer
Nicolas Treich a Retweeté
Patrick Monaghan 24 h
France and Spain somehow have more cases than all of Europe?
Reply Retweet Aimer
Nicolas Treich 23 h
En réponse à @JulFosse
On ne peut qu'être d'accord avec l'appel à plus de coopération et la nécessité d'orienter les fonds vers les usages les plus économes. Mais cet article fait des raccourcis énormes, et connait mal la recherche en économie du climat (impulsée par Nordhaus en effet) et du bien-être
Reply Retweet Aimer
Nicolas Treich a Retweeté
Charlotte 24 oct.
En Bretagne, la dépréciation totale des biens immobiliers par rapport à la situation des zones actuellement les moins polluées par les serait de plus de 11 milliards d'euros (via )
Reply Retweet Aimer
Nicolas Treich 23 oct.
Covid crisis, humanity and animal sentience. Look at this paper, and especially the 20 comments below. Stimulating, and thought-provoking.
Reply Retweet Aimer
Nicolas Treich 23 oct.
At least, if you explain why you disagree, I would listen! :) (because I am lost with all these contradictory statements).
Reply Retweet Aimer
Nicolas Treich 23 oct.
En réponse à @SchoeneggerPhil
Interesting study. Based on the abstract, I interpret the results as largely inconsistent with many behavioral economic theories. People are not consistent in their moral choices. Instead they have a "moral thermostat", consistent with moral licensing/cleansing theories.
Reply Retweet Aimer
Nicolas Treich 23 oct.
Oui OK avec cela. Mais bcp d'études montrent les intérêts environnementaux massifs d'un régime végé/vegan. Mon point est que face ces effets positifs, il me parait totalement inapproprié de faire une recommandation générale contre ou pour un régime végé/vegan. Or ici c'est le cas
Reply Retweet Aimer
Nicolas Treich 23 oct.
Reply Retweet Aimer
Nicolas Treich 23 oct.
Je ne comprends rien. Certains disent que la nouvelle PAC va dans le bon sens pour l'environnement et le bien-être animal. D'autres, comme RAC, disent le contraire, cf ci dessous. Ou puis je trouver un texte qui résume bien tout ça ?
Reply Retweet Aimer
Nicolas Treich 23 oct.
En réponse à @alexdurrande @INRAE_France
Dans la bonne direction, mais toujours décalé p/r aux publications scientifiques récentes, et l'IPCC.
Reply Retweet Aimer
Nicolas Treich a Retweeté
Francesca DP 23 oct.
New cool paper published on Science on chimpanzees social relationship during aging
Reply Retweet Aimer
Nicolas Treich 23 oct.
"Les propositions visant à renforcer la fiscalité sur l’aviation ont été reportées, de même que la mise en place d’une redevance sur les engrais azotés." Convention citoyenne pour le climat : l’occasion manquée du projet de loi de finances via
Reply Retweet Aimer
Nicolas Treich 22 oct.
En réponse à @GrainHedger
Désolé, bon courage
Reply Retweet Aimer
Nicolas Treich 22 oct.
"Selon le rapport sur l’état de la nature de l’UE, publié lundi 19 octobre, l’agriculture est la cause principale de l’érosion continue de la biodiversité." via
Reply Retweet Aimer
Nicolas Treich a Retweeté
FondationDroitAnimal 22 oct.
En réponse à @PhMauguin @INRAE_France
Pour , l'avenir de l'élevage passera sûrement par un élevage plus vertueux sur le plan environnemental, du bien-être animal et de la rémunération des éleveurs, grâce à une réduction de la consommation de produit d'origine animale. y travaille
Reply Retweet Aimer
Nicolas Treich 21 oct.
"des abattoirs européens font du «tout halal» pour faire des économies. Ils (...) peuvent indifféremment distribuer du halal à leurs clients musulmans ou à des grossistes conventionnels. La réglementation européenne n’oblige pas d’étiquetage"
Reply Retweet Aimer