Twitter | Search | |
Marylin Maeso
Je trouve hallucinant de devoir rappeler ce genre d'évidences, mais je suis prof, dc j'ai l'habitude: explication rapide de
Reply Retweet Like More
Marylin Maeso 15 Oct 17
Replying to @MarylinMaeso
Non, le but n'est pas de livrer des hommes à la vindicte populaire, ni de faire dans la délation, mais de rendre visible un problème grave.
Reply Retweet Like
Marylin Maeso 15 Oct 17
Replying to @MarylinMaeso
Vous remarquerez que, pr l'essentiel, personne ne donne de noms. Parce que le but n'est pas de faire des procès expéditifs, mais de parler.
Reply Retweet Like
Marylin Maeso 15 Oct 17
Replying to @MarylinMaeso
Quand on sait que 95% des femmes qui témoignent de harcèlement sexuel au travail perdent leur job, ce hashtag devrait aller de soi.
Reply Retweet Like
Marylin Maeso 15 Oct 17
Replying to @MarylinMaeso
Et pr ceux qui osent dire "tiens tiens, pourquoi elles ne parlent que sur Twitter?", nettoyez vos oreilles: 95% licenciées en représailles!
Reply Retweet Like
Marylin Maeso 15 Oct 17
Replying to @MarylinMaeso
Ce hashtag n'a qu'une seule fonction: donner une visibilité maximale à un problème de grande ampleur et provoquer des prises de conscience.
Reply Retweet Like
Marylin Maeso 15 Oct 17
Replying to @MarylinMaeso
Lisez ces témoignages. Lisez les tous. Cela vs amènera peut-être à être + attentifs à certains détails qui pouvaient vous sembler anodins.
Reply Retweet Like
Marylin Maeso 15 Oct 17
Replying to @MarylinMaeso
Voilà ce qu'est : un espace de témoignage où les victimes se sentent en sécurité, et un appel collectif à la vigilance.
Reply Retweet Like
Marylin Maeso 15 Oct 17
Replying to @MarylinMaeso
Maintenant, pourquoi suggérer ici 1 hashtag est un non-sens total et une insulte faite aux victimes de harcèlement ?
Reply Retweet Like
Marylin Maeso 15 Oct 17
Replying to @MarylinMaeso
Demander 1 dans ce contexte, c'est suggérer que les femmes témoignant du harcèlement ternissent l'image des hommes.
Reply Retweet Like
Marylin Maeso 15 Oct 17
Replying to @MarylinMaeso
Autrement dit, c'est essayer, encore une fois, de ramener l'attention sur les hommes plutôt que sur les victimes de harcèlement.
Reply Retweet Like
Marylin Maeso 15 Oct 17
Replying to @MarylinMaeso
Ca me donne envie de citer Camus, tiens: "La bêtise insiste toujours. On s'en apercevrait si l'on ne pensait pas toujours à soi".
Reply Retweet Like
Marylin Maeso 15 Oct 17
Replying to @MarylinMaeso
Fallait-il reprocher à Nadia Daam et à Raphaël Enthoven de ne pas avoir aussi célébré, tandis qu'ils dénonçaient Cantat, les hommes gentils?
Reply Retweet Like
Marylin Maeso 15 Oct 17
Replying to @MarylinMaeso
Faut-il désormais systématiquement rassurer les hommes quand on fait des reportages sur les violences faites aux femmes ?
Reply Retweet Like
Marylin Maeso 15 Oct 17
Replying to @MarylinMaeso
Désolée de vous le dire, mais si vous vs sentez visés quand on dit , c'est que vous avez une bien piètre image de vous-mêmes.
Reply Retweet Like
Marylin Maeso 15 Oct 17
Replying to @MarylinMaeso
Un "mec cool" n'a pas besoin de hashtag ici. Un "mec cool" laisse parler les victimes, les soutient, ne ramène pas tout à lui et comprend.
Reply Retweet Like
Marylin Maeso 15 Oct 17
Replying to @MarylinMaeso
Et un mec qui réclame qu'on "mette en valeur" les hommes qd on parle de harcèlement n'a pas besoin d'1 #, mais d'une remise en question. FIN
Reply Retweet Like
Bacchus et Ariane 15 Oct 17
Replying to @MarylinMaeso
Cette patience hors de la salle de classe est admirable...
Reply Retweet Like
Alexandre Hervé 15 Oct 17
Replying to @MarylinMaeso
Il faut juste comprendre que les hommes qui n'ont jamais harcelé de femmes ne supportent pas qu'ils soient associés à ces comportements.
Reply Retweet Like
Marylin Maeso 15 Oct 17
Replying to @malnoir
Sauf erreur de ma part, le hashtag ne fait aucune généralité: il ne vise que les "porcs", donc pas les hommes qui ne sont pas des porcs.
Reply Retweet Like