Twitter | Search | |
Thomas MESNIER
« La décision de remboursement doit se faire sur la science, rien que la science. La solidarité nationale ne peut s'exercer que dans ce cadre. À ma connaissance il n'a jamais été démontré que l' avait plus d'effet que n'importe quel placebo. »
Reply Retweet Like More
HumanKind 16 Jun 19
En tant q scientifiq je suis d'accord. Et en même temps bcp de personnes polymediquées (10 à 15 cachets/ jour) ont recourt à l'homéopathie. Leur faire prendre 1 traitement supplémentaire accroit les risques d'effet 2nd. Aucune étude clinique n'a été faite sur ces profils courants
Reply Retweet Like
cloclozapine 16 Jun 19
Bravo !
Reply Retweet Like
Plan C. 16 Jun 19
"Moi ma" donc c'est totalement et purement subjectif. Bien sûr que ça marche mais dans beaucoup moins de cas et sur beaucoup moins de personne que la médecine "classique". Vous êtes juste un privilégier
Reply Retweet Like
Florian Lemaitre 16 Jun 19
Ce n’est pas ce qui a été fait avec les anticholinesterasiques le semble-t-il. Ce genre de décision est une décision de santé publique qui peut aller au delà de la seule science et qui inclue les coûts de santé directs et indirects ainsi que la volonté politique.
Reply Retweet Like
john mac first 16 Jun 19
Yes man
Reply Retweet Like
Leconte Georges 17 Jun 19
Oui pour la science à condition qu’il s’agisse d’un véritable esprit scientifique. Les réflexions entendues contre l’homéopathie apparaissent souvent de l’ordre de l’émotionnel plus que de la méthode scientifique.
Reply Retweet Like
ChrisSud 17 Jun 19
C’est cela la méthode scientifique. Quand TOUTES ces études concluent à la non efficacité de l’homéopathie, passer à une autre étape est illusoire.
Reply Retweet Like