Michèle Alliot-Marie Nov 13
Ils vivaient. Simplement, ils vivaient. 3 ans après, notre peine devant ces visages demeure très intense. En ce jour, j’adresse des pensées émues aux proches des victimes du . Je veux aussi rendre hommage aux femmes et aux hommes qui se dévouent pour notre .