Jean Louis Gagnaire May 22
Monsieur le 1er Ministre, il n’est pas possible de faire confiance aux qui pratiquent le double langage permanent sur organisation La seule solution aurait été de faire voter par scrutin public & sur les 2 options