Twitter | Search | |
David G. Boo
Dans un style classique, dans un style suranné Oobooesque, si tant est qu'à d'aucun fût donné. Poétically correct.
81,080
Tweets
1,638
Following
2,100
Followers
Tweets
David G. Boo 60s
Le diable se niche dans les nuances. Les mots "le diable se niche dans les nuances" ne sont pas entre guillemets (= la nuance). L'article n'est pas non plus purement informatif, puisqu'il contient un jugement (= le diable). Le Monde, un journal qui a un jour été une référence.
Reply Retweet Like
David G. Boo 6m
Un message d'Agnès Buzyn, ministère des Solidarités et de la Santé: Si les gilets jaunes ont froid, qu'ils restent chez eux bien au chaud. Le Gouvernement se soucie de votre bien-être. Ne prenez pas froid inconsidérément.
Reply Retweet Like
David G. Boo 9m
"Mon ennemi, c'est l'assignation à résidence. Il faut que les gens sortent, qu'ils prennent leur voiture, qu'ils roulent, qu'ils circulent, qu'il fasse des kilomètres, des milliers de kilomètres, des dizaines de milliers de kilomètres."
Reply Retweet Like
David G. Boo 13m
Les Français attendent du concret, les Français attendent un tract.
Reply Retweet Like
David G. Boo 30m
"Extériorité surplombante" - Registre de langue familier ou préciosité ? A - OUI B - NON
Reply Retweet Like
David G. Boo 43m
Le mot d'ordre ce matin est : "dérive." Je répète : "dérive."
Reply Retweet Like
David G. Boo 44m
Christophe Castaner en dérive totale.
Reply Retweet Like
David G. Boo 45m
Bruno Le Maire à la dérive
Reply Retweet Like
David G. Boo retweeted
Dim 10h
Rip la thèse de la gentille conductrice paniquée
Reply Retweet Like
David G. Boo retweeted
Guillaume D. 2h
Bonjour les écharpes, bonjour les bonnets.
Reply Retweet Like
David G. Boo retweeted
Le Média 1h
: « Éditocrates, technos macronistes et gauchistes de salon convergent curieusement dans le même mépris de classe » Contre la caste, la France des invisibles : un édito de .
Reply Retweet Like
David G. Boo 2h
Les riches ne supportent pas plus les taxes (ISF, taxe d'habitation, exit machin) que les gilets jaunes ne supportent l'amoncellement de taxes qu'on leur déverse dessus. La différence est dans leur mode d'action. Ils ne descendent pas dans la rue: ils forment un gouvernement.
Reply Retweet Like
David G. Boo 2h
QUESTION - À quoi tu reconnais une petite caille de "l'élite cultivée"? RÉPONSE - Quand ils lisent la phrase de Descartes: "Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée," ils pouffent de rire devant tant d'ironie hilarante. Hi hi hi hi... hi hi hi hi... pouf pouf pouf.
Reply Retweet Like
David G. Boo 2h
Les gilets jaunes ont de l'esprit. Ils savent que -le ruissellement, c'est quand un riche te pisse dessus; -que les aides au renouvellement de leur véhicule, c'est pour se foutre de leur gueule de pauvre; -que le bon sens est la chose du monde la mieux partagée.
Reply Retweet Like
David G. Boo 2h
La question de savoir qui est le plus réac entre Agnès Buzyn et Laurent Wauquiez est une question difficile. Leurs chamailleries en forme de partouze historico-spectaculaire sont grotesques.
Reply Retweet Like
David G. Boo 2h
Agnès Buzyn souscrit à la politique gouvernementale national-socialiste Le travail libère (Arbeit macht frei). Elle est aussi hygiéniste: elle trouve les gilets jaunes incultes et sales; elle voudrait qu'ils disparaissent du paysage. Elle ferait mieux de la boucler sur les Nazis.
Reply Retweet Like
David G. Boo 2h
Pour l'instant, la seule politique écologique qui obtienne l'adhésion pleine et entière de tous les membres du Gouvernement, c'est se débarrasser de la pollution visuelle que représentent les gilets jaunes. C'est aussi un hygiénisme anti-pauvres, comme qui dirait Agnès Buzyn.
Reply Retweet Like
David G. Boo 2h
Punition pour Benjamin Griveaux: il devra expliquer aux gens qui ne payent pas d'impôt sur le revenu, parce que trop impécunieux, qu'ils vont bénéficier d'un crédit d'impôt et qu'il faut qu'ils se réjouissent.
Reply Retweet Like
David G. Boo 2h
Allez, Benjamin Griveaux, on te la refait au ralenti : IF IT AIN'T BROKE, DON'T FIX IT
Reply Retweet Like
David G. Boo 2h
Benjamin Griveaux n'a pas encore compris que les aides au renouvellement d'un véhicule bénéficient à ceux qui ont assez d'argent pour acquérir un nouveau véhicule. C'est parce qu'il est d'un ordinaire mal réveillé.
Reply Retweet Like