Clément Sénéchal Aug 3
Le gouvernement cède encore aux lobbies : au lieu de prendre effet immédiatement par voie règlementaire, l'interdiction des terrasses chauffées préconisée par la pour le est repoussée à... 2022. Le temps nécessaire pour l'enterrer.