Twitter | Search | |
Brice Ivanovic
Grand moment de journalisme mercredi dans . "Il n'y a pas de strangulation. Ce monsieur avait-il une maladie sous-jaçente ?" demande Alain Ducardonnet. La suite de la séquence est surréaliste: "il y a surement quelque chose de pathologique". Aucune contradiction. ⬇
Reply Retweet Like More
Brice Ivanovic May 29
Replying to @BriceIvanovic
Pire que l'absence de contradictoire : les "mmh-mmh" qui viennent "valider" les propos d'Alain Ducardonnet avant un "bien sûr" tout simplement... hallucinant.
Reply Retweet Like
Brice Ivanovic May 29
Replying to @BriceIvanovic
Il faut penser à consulter un ophtalmo d'urgence car les genoux ne sont pas "sur le dos" mais sur la nuque.
Reply Retweet Like
Brice Ivanovic May 29
Replying to @cavousf5
Audiences de le 27 mai : 1 397 000 tlsp (8,6% pda).
Reply Retweet Like
Brice Ivanovic May 29
Replying to @BriceIvanovic
Et nous n'aurons jamais d'excuses pour cette fake-news ni même un démenti. Le mal est fait.
Reply Retweet Like
Brice Ivanovic May 29
Replying to @BriceIvanovic
Et je pense à toutes ces personnes décédées où le plaquage ventral est mis en cause, toutes ces personnes (dont moi) qui ont subi cette technique sans opposer de résistance. Qui l'ont subi tout court. Je peux vous assurer que la respiration n'est pas "relativement" difficile.
Reply Retweet Like
Brice Ivanovic May 29
Replying to @BriceIvanovic
Bref, cette séquence démontre une nouvelle fois tout le vice de la TV à faire intervenir des "experts" sur tout et n'importe quoi. Il est temps d'arrêter ces conneries. Vraiment.
Reply Retweet Like
Brice Ivanovic May 29
Replying to @BriceIvanovic
Vu de l'étranger. Quelle image. Un grand bravo.
Reply Retweet Like
Brice Ivanovic May 29
Replying to @BriceIvanovic
"Merci" à vous.
Reply Retweet Like
Brice Ivanovic May 29
Replying to @BriceIvanovic
Reply Retweet Like
Brice Ivanovic Jun 1
Replying to @BriceIvanovic
Alerte : ceci est du journalisme.
Reply Retweet Like
Brice Ivanovic Jun 2
Replying to @BriceIvanovic
Reply Retweet Like