Twitter | Search | |
Bastamag
Site d'informations sur les questions sociales et environnementales ()
15,793
Tweets
502
Following
54,488
Followers
Tweets
Bastamag 1h
Pour ce qui concerne la gestion de la crise du , leur omniprésence a surtout valeur de symptôme: celui de la «défaillance organisée» de l’État. C’est l'enseignement du rapport «Lobbying: l’épidémie cachée» de et les
Reply Retweet Like
Bastamag 1h
Replying to @Bastamag
McKinsey, Boston Consulting Group, Capgemini... Leur rôle est de conseiller leurs clients (des entreprises, des États) sur leur stratégie et leur organisation. Ils sont à la fois les artisans et les profiteurs de la «réforme de l’État».
Reply Retweet Like
Bastamag 2h
Après avoir accompagné et encouragé la réduction du nombre de personnels et la soumission de l’hôpital public aux contraintes gestionnaires, on retrouve les grands cabinets de conseil auprès du pouvoir exécutif pour façonner la réponse à la crise sanitaire
Reply Retweet Like
Bastamag 3h
Replying to @Bastamag
On ne peut espérer modifier durablement les trajectoires des grands groupes industriels et financiers en laissant le pouvoir de décision aux seuls actionnaires. Le modèle des coopératives est prometteur pour faire de l’entreprise un bien commun.
Reply Retweet Like
Bastamag 3h
Replying to @Bastamag
La décroissance de certaines activités nuisibles pose des défis sociaux majeurs. Comment sauver l’emploi et les savoir-faire sans relancer la prolifération insoutenable des avions-cargos, des SUV et du tourisme mondialisé de masse ?
Reply Retweet Like
Bastamag 3h
Replying to @Bastamag
Il est temps de soumettre enfin, les multinationales à l’accord de Paris en leur fixant des objectifs contraignants de réduction des émissions de GES. Certains secteurs à l’empreinte écologique intrinsèquement excessive doivent décroître et leurs entreprises se reconvertir.
Reply Retweet Like
Bastamag 3h
Replying to @Bastamag
Redéfinir les besoins ne sert à rien si l’on ne transforme pas en même temps l’appareil productif. Au moment où les multinationales se précipitent au guichet de l’État pour quémander des aides publiques, le législateur se trouve en position de force pour leur imposer des efforts.
Reply Retweet Like
Bastamag 3h
Replying to @Bastamag
Le débat sur la redéfinition des besoins compatibles avec la biosphère pourra déboucher sur des décisions politiques mettant en place des formes de rationnement individuel pour certains biens ou services particulièrement polluants ou certaines ressources en voie d’extinction.
Reply Retweet Like
Bastamag 4h
Ce 5 juin publie aux "Ce qui dépend de nous. Manifeste pour une relocalisation écologique et solidaire." L'ouvrage collectif traduit la force de proposition des mouvements sociaux et altermondialistes. Extraits.
Reply Retweet Like
Bastamag retweeted
Maxime Combes 22h
Sources - dépêche sur l'annonce de la et de ce jour : - article de sur le programme de rachat de titres de la qui permet de soutenir des entreprises polluantes distribuant des dividendes
Reply Retweet Like
Bastamag retweeted
Victorine Alisse 24h
Merci de mettre en lumière le témoignage des femmes qui vivent sur le camp de Moria en Grèce.
Reply Retweet Like
Bastamag Jun 4
Replying to @vicalisse @Bastamag
La photographe était au camp de Moria sur l'île grecque de Lesbos, juste avant la pandémie, en février. Voici son reportage photo à découvrir en accès libre sur grâce au soutien de nos lectrices et lecteurs solidaires 👉
Reply Retweet Like
Bastamag Jun 4
Replying to @Bastamag
«Quand je me réveille, je suis confuse. Mon esprit n’est pas apaisé. Je ne me sens pas en sécurité dans cet endroit parce que, d’un côté je suis veuve, et de l’autre côté, je ne sais pas ce qui va se passer» écrit Soghra Qanbari, dans un carnet qu’elle nous a confié.
Reply Retweet Like
Bastamag Jun 4
Replying to @Bastamag
« Il n’y a pas non plus d’eau chaude pour la douche, pas de sécurité. Je suis là depuis une semaine. Je saurai comment c’est la vie d’une réfugiée dans un camp. La seule chose que nous demandons, c’est notre liberté. » raconte Masoma
Reply Retweet Like
Bastamag Jun 4
Replying to @Bastamag
« Nous n’avons pas d’électricité ici et tout le monde est malade », confie Raziyeh, une jeune femme arrivée depuis trois mois sur l’île.
Reply Retweet Like
Bastamag Jun 4
Replying to @Bastamag
Les femmes représentent 1/5 de la population du camp de Moria. Leur quotidien n’est qu’une succession d’heures d’attente pour recevoir un repas, consulter un médecin, prendre une douche ou même aller aux toilettes. Leur santé mentale est également source d’inquiétude.
Reply Retweet Like
Bastamag Jun 4
Depuis le début de la pandémie, les ONG appellent les pouvoirs publics grecs & européens à évacuer les camps de réfugiés des îles grecques. Au camp de Moria, 20K pers vivent ds des conditions sommaires dont de nombreuses femmes. Reportage📸par
Reply Retweet Like
Bastamag Jun 4
Replying to @SolaniBrB @Bastamag
"Parce que je ne suis pas soignant, je n’aurai sans doute pas droit à plus de 500€ de prime. Mais au vu de la charge de travail et des risques, 500€ c’est léger." Un témoignage recueilli par à lire en accès libre sur 👉
Reply Retweet Like
Bastamag Jun 4
Replying to @Bastamag
"Depuis le début de la crise, la direction hospitalière ne nous informe pas des comportements à adopter. Comme nous ne faisons pas partie du personnel soignant, on n’a même pas droit à une note d’information sur les mesures sanitaires spécifiques à notre métier."
Reply Retweet Like
Bastamag Jun 4
Replying to @Bastamag
"On intervient régulièrement dans les services Covid. Le risque de contagion est là. Si je vais dépanner un ordi, il aura peut-être été utilisé pour une consultation Covid. L’infirmière aura manipulé un patient, tapoté sur le clavier, et moi je passe derrière pour le dépannage."
Reply Retweet Like