KABURAHE Apr 21
"J’ai décidé de raconter la vie d’Aloys à la première personne, comme s’il était moi, comme si j’étais lui. C’est son histoire, ce sont mes mots. Me lire, c’est l’écouter"